La malédiction a encore frappé

Publié le par nanas

Avertissement au lecteur

article passablement inintéressant ayant pour but unique et avoué de soulager les nerfs de l'auteure.

 

Régulièrement, j'ai constaté mon manque de chance récurrent avec tout ce qui touche de près ou de loin à l'informatique.

Lors de la rédaction de mon mémoire de 4e année mon portable, d'un âge certes respectable, avait la fâcheuse habitude de surchauffer (ce qui est courant j'en conviens) et de s'éteindre inopportunément sans même daigner donner la plus subtile information quant au moment où ses pauvres petits circuits, résignés, se décidaient, après une lutte acharnée, à finalement mettre un terme à leur souffrance. Outre le fait qu'il fallait sans cesse redémarrer la bête, la coupure soudaine avait pour directe conséquence de ne pas enregistrer "les modifications apportées au document". Gênant? Bel euphémisme! J'avais calculé à l'époque que je perdais ainsi par jour entre trois et quatre pages. Beau rendement quand on a obligation de "pondre" quatre-vingt pages et qu'évidemment on s'y prend une (grosse) semaine avant l'échéance.

Bref écoutant la supplique du dit-ordinateur et, la mort dans l'âme, je me suis résignée à lui donner sa retraite, après tout il avait vaillamment gagné ses trimestres... C'est ainsi que sont entrés dans ma vie deux nouveaux arrivants. Ce fût, du moins l'espérais-je l'opportunité de démontrer une bonne fois pour toute que non "je ne suis pas une brise fer" et que oui "je sais prendre soin de mes affaires". Cruelle déception... 


Le premier, surnommé le "p'tit", pour la bonne raison que c'est un 10 pouces (oui je sais, pas vraiment original), a l'immense avantage de posséder une autonomie qui ferait blêmir le plus éminent des MacBook qu'il soit pro ou non. Mais, (bien évidemment qu'il y a un mais) ... suspense... il n'est pas puissant. On ne peut pas tout avoir certes. Mais, il est tellement peu puissant, que si sont ouverts en même temps un document open office, un pdf, une page internet, une fenêtre de tchat en cours et, soyons fous, un lecteur de musique, le "p'tit", pour m'aider à me concentrer sûrement, se décide à choisir laquelle de ces applications se doit de buger.

Souvent, pour répondre à mon souci de socialisation, il se décide à mettre le document en cours de rédaction en mode veille (comprendre bug interminable et non enregistrement des données), ne me laissant même pas l'opportunité de terminer le mot commencé. Ainsi, j'ai régulièrement maudit, pesté voir même insulté les contacts audacieux se décidant à venir me parler inopinément au moment où le "p'tit" avait décidé de favoriser ma vie sociale aux dépens de ma vie universitaire.  Parfois, la décision est plus drastique. En effet, pourquoi choisir une seule application quand on peut d'un seul coup les faire toutes buger? En effet, pourquoi? L'écran blanc devient ainsi mon meilleur ami.  

Le "p'tit" depuis est sobrement renommé  "feignasse". 

 

Le deuxième, une belle bête, rouge, un écran avec une résolution magnifique, puissant, aurait très logiquement dû me réconcilier avec mes amis les ordinateurs... En effet, je dois reconnaître que cette fois pas de bug intempestif, navigation internet rapide et fluide, pas de surchauffage où tu te crames les doigts, bref, une vraie belle bête de combat... Cette lune de miel fut courte. 

J'aurais dû me douter que le gentil ronronnement qu'il émettait, ne correspondait pas à un signe d'une quelconque affection à mon égard.  Quelle naïve je fais. Et si en effet, le gentil ronronnement en était resté au stade du ronronnement j'aurais pu (facilement) m'en accommoder. Rapidement le ronronnement s'est mué en grondement émettant un bruit comparable à celui de l'eau dans une bouilloire électrique. Et si au début, la fréquence de ces nuisances sonores restaient relativement espacées, elles sont devenues, comment dire?, constantes. 

Mais depuis deux jours, il a atteint un niveau insoupçonné (voire insoupçonnable). De relativement supportable, le "bruit" est passé par toutes les gammes de l'atrocité sonnore. Pour correctement le décrire, il conviendrait d'imaginer et de superposer plusieurs sons. D'abord, prenez un chat. Mettez-le en colère, énervez-le bien (oui, oui, jusqu'à ce qu'il triple de volume et se mette à siffler) et enfin coincez-lui la queue dans la porte*. Vous obtiendrez un son strident. A ce son, ajoutez un petit cliquetis (un peu comme le son de quelque chose de fragile sur lequel vous auriez par mégarde marché et qui soudainement, sous votre poids, se décide à se briser) irrégulier mais cependant largement audible. Et enfin, pour compléter cette torture auditive, imaginez qu'une personne (indéniablement mal intentionnée) tourne progressivement le bouton "puissance" sur sa chaîne pour en arriver au point où la chaîne se mette à "cracher" (et ce n'est pas à prendre au sens figuré)... Et bien, avec un peu d'imagination, vous obtiendrez le bruit que fait présentement mon ordinateur. Promis dès que j'ai racheté des piles pour mon dictaphone, je l'enregistre et je poste un extrait...

 

Bien évidemment, il me reste trois jours pour finir ma recherche en cours. Trois jours, dix heures par jour (soit 1800 minutes) coincée avec cette aberration auditive. Je vais me pendre et je reviens... 

 

* Bien sûr, en aucun cas il ne s'agit d'une quelconque incitation à la torture animale. Les expériences réalisées dans ce texte sont l'oeuvre de professionnels et les reproduire à la maison est dangereux, donc par pitié laissez votre chat tranquille. 

Publié dans bonnes galères

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> <br /> Meme dans la chambre d'a coté j'entends ce bruit atroce! faite taire l'animal par pitiéééééééé ! insupportable ce truc,moi j'laurai deja broken contre le mur !!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Je suis effectivement surprise de ma résistance nerveuse... La patience est en train de devenir une de mes vertues ... Ok bon faut quand même pas exgérer non plus!<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> <br /> LOL LOL LOL LOL<br /> <br /> <br /> Excellent !<br /> <br /> <br /> bon courage pour tout roomie, en tout cas c'était un plaisir de lire cet article :)<br /> <br /> <br /> A très vite !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre