Boston étape 1 - 9h de bus

Publié le par nanas

Comme je l'ai dit plus haut, Boston n'est pas loin d'Ottawa : une dizaine d'heures de bus (en moyenne car neuf à l'aller et douze au retour). C'est ainsi, toutes guillerettes (peut être pas exactement guillerettes mais en tout cas bien contentes de se barrer pour quelques jours) que nous nous rendons à la (lointaine) gare de bus d'Ottawa avec une minuscule valise pour deux (et oui contrairement à ce que certaines mauvaises langues pourront penser, j'arrive à voyager léger de temps en temps).

Les voyageurs en partance pour Montréal se massent en une impressionnante file d'attente. Comme d'habitude, les canadiens sont plutôt du genre (très) ponctuels: une bonne quarantaine de minutes d'avance n'étant pas un luxe. En tant que bonnes françaises, pour qui se pointer vingt minutes en avance est en soi un exploit tenant de l'ordre du surhumain, nous arrivons légèrement stressées en se demandant si attraper le bus de 20h va effectivement être de l'ordre du possible.

Nous nous insérons dans la file qui ne cesse de s'agrandir. Avec un petit sourire ironique, nous commentons allègrement la fouille des sacs de cabine et le passage aux détecteurs à métaux des passagers en nous disant que de toute façon quelqu'un ayant décidé de faire sauter le bus n'aurait aucun problème à embarquer une bombe dans la soute! Râlant et pestant (moi surtout) sur ce mode de pensée sécuritaire et chronophage, quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre la réelle raison de ces mesures de sécurité. En effet , loin de ma pensée formatée à considérer que seul un risque terroriste peut justifier de telles mesures, le passager devant nous dans la file, commence à nous expliquer que Greyhound (la compagnie de bus) a instauré ces fouilles à la suite d'une sombre histoire de meurtre. Quelques années plus tôt un passager un tantinet déséquilibré s'était mis à poignarder son voisin de siège allant même jusqu'à lui arracher la tête... Tous les détails, pour les amateurs d'histoires glauques: http://www.youtube.com/watch?v=L5lGvjXXblA&feature=related

Sympa! Bon, pas complètement persuadée que cette information soit particulièrement indispensable pour les dix heures de bus suivantes, c'est avec quelques peu d'appréhension que nous montons dans le dit bus, non sans avoir au préalable inspecté nos voisins de bus respectifs... Ceci dit, aucun incident ne fut à signaler et nos têtes sont toujours bien attachées au reste de nos corps. 

 


Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> <br /> "(et oui contrairement à ce que certaines mauvaises langues pourront penser, j'arrive à voyager léger de temps en<br /> temps)"<br /> <br /> <br /> Je me sens vaguement visée... En même temps faut voir ce que tu nous ramenais pour deux pauvres jours en Sologne :<br /> <br /> <br /> - Huit débardeurs (si si j'en ai besoin d'autant, il va faire chaud et je vais vouloir me changer)<br /> <br /> <br /> - Deux pairs de chaussures de ville (on ira sûrement à Lamotte-Beuvron)<br /> <br /> <br /> - Des bottes d'équitation (parce que vous avez pas ma pointure dans cette famille)<br /> <br /> <br /> - Trois pull (on sait jamais au mois de juillet, et puis y'a deux degrés de moins qu'à Paris)<br /> <br /> <br /> - Ah non, je peux pas me passer de ce jean, je suis désolée, faut que je l'emène.<br /> <br /> <br /> - Comment ça vous avez des T-shirt pour dormir là-bas, elle est folle elle !<br /> <br /> <br /> - Et mon ragondin, je dors pas sans.<br /> <br /> <br /> - Etc etc...<br /> <br /> <br /> Et encore, je vous épargne le contenu de la trousse de toillette, qui ressemble d'ailleurs étrangement à une valise.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Arrête de raller Apo, tu sais bien qu'il faut qu'il reste de la place dans ma valise pour que tu y mettes toutes les fringues qui<br /> rentrent pas dans ton sac à main de voyage...<br /> <br /> <br /> :-)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
N
<br /> <br /> Héhéhéhé tellement vrai! Ca sent le vécu, hein? Et puis oui Lamotte-Beuvron haut lieu de la nightlife française non? <br /> <br /> <br /> <br />